L’avis de Karina sur la plateforme Rialeza !

La mode, la mode, la mode, mais c’est quoi la mode et surtout être à la mode cela représente et veut dire quoi ? On va ainsi se positionner uniquement dans le domaine de l’habillement pour le déroulé de mon apologie. Je serais accompagné de Rialeza pour vous emmené dans cette découverte.

Rialeza

Je ne sais pas vous mais depuis quelques maintenant je suis en recherche de pièces intemporelles, qui sont des basics indémodables qui traversent les mois, les saisons et même les années. Une mode plus éthique également comme nous allons le voir sur plusieurs plans.

Je vous présente ma petite découverte, c’est la plateforme Rialeza

Elle propose des hauts de la marque Voisine, plus particulièrement un modèle de top qui se nomme Zigzaggy. Il se décline en de multiples coloris avec la combinaison de deux pour chaque article.

Je me demande souvent que signifie être à la mode, arriver à suivre la ou les Rialezatendances qui changent, sans exagérer, quasiment toutes les semaines ? Comment est-il possible de s’y retrouver ?

Dans ce cas, bonjour pour la suivre la mode, ce n’est pas facile, elle court voire défile tellement vite.

De plus, que d’impacts négatifs pour notre planète.

Alors, comme toujours il ne s’agit bien évidement pas d’avoir un discours moralisateur et culpabilisant, mais de se poser certaines questions, de nous questionner par rapport à notre façon de penser, d’agir par rapport à l’acte d’acheter des vêtements car finalement ce n’est pas une action neutre mais je pense sincèrement qu’elle ne devrait pas être nocive ni pour l’Homme ni pour la nature.

En quoi la plateforme Rialeza peut-elle être différente ?

C’est un lieu certes où il est possible d’acquérir des articles de la marque Voisine. Mais c’est surtout un lieu qui promeut un type de commerce bien particulier. Il y est mis en avant une économie sociale et solidaire.

Allez, je vous explique un peu l’histoire de Rialeza et surtout de sa fondatrice.

RialezaDerrière Rialeza il y a Mariana, elle est originaire du Brésil et s’est installée en France depuis quelques années maintenant. La rencontre est un coup de foudre semble-t-il pour la jeune femme avec l’hexagone sans rien renier de ses racines et valeurs brésiliennes de joie, de partage et de convivialité.

Elle est pleinement consciente des dégâts occasionnés par la gigantesque machine que représente l’industrie textile en termes de pollutions qu’elles soient des sols, de l’air et aussi sur les hommes et les femmes qui travaillent dans ce secteur souvent pour des salaires dérisoires et en mettant leur santé à rude épreuve.

À sa manière, Mariana souhaite apporter sa pierre à l’édifice du changement. Et là, je suis totalement en phase avec son action car pour moi absolument tous les gestes comptent aussi petits soient-ils.

Elle a rencontré Elise et ensemble, elles ont mis sur pied la marque Voisine.

Pour elles Voisine, c’est avant tout proposer des vêtements cool et stylés et sans tout Rialezadétruire sur notre passage ! Et promis, sans ressembler à un rouleau de toile de jute.

C’est pour toutes ces raisons hypers louables et bienveillantes qu’elles ont créé VOISINE et qu’elles nous invitent à partager et à nous encrer dans cette aventure engagée au style pop et couture !

Effectivement protéger la nature, épargner les ressources c’est top et vertueux mais ressembler à rien non, je vous assure ici que ce pari est gagné, le haut Zigzaggy est juste topissime.

Il est devenu une pièce phare de mon dressing. D’ailleurs pendant la période du confinement, j’ai essayé de l’épurer en me séparant des vêtements que je ne portais plus depuis des mois, attention pas jeter pour jeter et pour acheter et racheter encore.

J’en ai profité pour m’orienter vers l’up cycling et leur donner une seconde vie ou alors vers les caisses de tri et de recyclage.

Découvrons l’histoire de Voisine !!

L’histoire de Voisine c’est donc celle de deux jeunes femmes en phase avec leur époque, prendre en compte la nature dans sa globalité et le côté humain aussi.

RialezaLes tops sont imaginés et couchés sur le papier par Elise.

Mariana forte de ses attaches brésiliennes à dénicher une filière de coton, et oui le Brésil est dans le top 10 des pays producteurs de coton mais ici il s’agit d’un coton bien particulier car le coton est bio.

La filière est bio de A à Z, c’est-à-dire de la graine qui est plantée dans le sol en passant par la récolte et la transformation en fil.

De plus, toutes ces étapes sont réalisées par une structure familiale où les agriculteurs sont rétribués avec éthique, ils peuvent ainsi vivre dignement de leur travail de la terre sans l’épuiser ni la détruire en la polluant, la démarche éco responsable est mise en avant.

Ces agriculteurs sont conscients des richesses que la terre nous procure avecRialeza bienveillance, en retour il la travaille avec respect en n’utilisant pas d’intrants chimiques.

Il y a une totale transparence et traçabilité dans la source d’approvisionnement du coton bio doublé d’un engagement social fort.

Les tops sont cousus au Brésil dans un petit atelier qui valorise le travail des femmes, propose à ses salariés des conditions de travail décantes et respectueuses tout en proscrivant totalement le travail des enfants, le côté humain est donc primordial.

On est bien dans une économie sociale et solidaire.

Le coton bio, dans la confection des Zigzaggy, est à hauteur de 30 %, les 70 autres % sont constitués par du polyester recyclé. La démarche éthique va vraiment jusqu’au bout avec la valorisation des tissus, on recycle le polyester déjà existant pour éviter de fabriquer d’autres tissus.

Aller je vous montre mon Zigzaggy !!

Cette merveilleuse synergie donne naissance aux Zigzaggy. Mon dévolu s’est porté sur le modèle Plumetis.

RialezaComme vous pouvez le voir sur les photos, il est juste magnifique, franchement les clichés parlent d’eux même.

Il est composé d’une partie haute blanche, le reste étant dans un bleu roi avec de légers pois blancs.

Je trouve cette combinaison très heureuse, pétillante et pleine de soleil.

Le top est très agréable à porter. J’ai apprécié le combiner avec un jean’s et des baskets pour le côté détendu, avec une jupe en jean’s et des sandales plates pour le côté working girl et avec des escarpins pour le côté chic.

Je trouve qu’il donne un aspect très stylé à n’importe quelle tenue, il ne vous laissera pas indifférent et vous saura vous apporter la touche d’originalité.

Avec Mariana, nous avons opté pour une taille M, c’est un top relativement ample et je ne regrette pas la taille, pourtant je porte à la base du L, il est évident qu’il aurait été trop grand pour moi.

Je dis donc un grand merci à Mariana pour ses conseils et ses questions car c’est elle Rialezaqui m’a recommandé la taille M.

Pour l’entretien, je ne l’ai lavé qu’à la main, même pas à la machine sur programme délicat.

J’ai préféré opter pour un séchage à plat avec un coup rapide de défroisser à main car je n’aime pas trop jouer du fer à repasser, pour moi, la vapeur est largement suffisante si vous l’avez séché à plat.

Le top est pour moi en toute sincérité une pièce forte, il a une âme de par sa conception et les matières avec lesquelles il a été confectionné.

De plus, il est polyvalent en s’adaptant à nombreux styles. Bref, j’adore mon Zigzaggy Plumetis !

J’espère que cette balade dans l’univers de la mode éthique et responsable vous aura plu et surtout donné l’envie de vous rendre sur la plateforme Rialeza, peut-être par curiosité et pour découvrir les autres modèles de Zigzaggy, n’hésitez pas à cliquer sur le lien pour vous y accéder plus rapidement. Je vous conseille aussi les réseaux sociaux Facebook et Instagram.

Il m’est à présent offert le privilège de pouvoir remercier chaleureusement toute l’équipe de Rialeza et en particulier Mariana pour sa gentillesse rayonnante, nos échanges forts sympathiques et pour sa confiance.

Photo de mon Zigzaggy de chez Rialeza

"Produit Reçu Gracieusement de la part de Rialeza"

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :