Jeux de Société

Qui sera le plus rapide ?

Les souricettes ont reçu avant les vacances de Noël un colis d’un tout nouveau partenaire Oldchap.

Nous avons profité des vacances pour les tester et vous les faire découvrir. Oldchap est un studio de développement de jeux de société, nous allons vous présenter un jeu que vous connaissez sûrement : «Gobbit».

Le jeu est présenté dans une petite boîte, génial, car peu encombrante, la boite contient la notice et 48 cartes. Le but du jeu est de protéger ses cartes tout en attaquant celles des autres joueurs et être le dernier à avoir des cartes, je vous explique.

Ce jeu est basé sur le principe de la chaîne alimentaire, le plus gros mange le plus petit, c’est là où suivant la carte retournée, il va falloir attaquer et récupérer les cartes des autres joueurs ou se défendre pour garder ses propres cartes.

Dans cette chaîne alimentaire, il y a :

  • le serpent qui attaque les caméléons, mais surtout pas les mouchtiks
  • le caméléon qui attaque les mouchtiks et doit se défendre face au serpent
  • les mouchtiks qui se défendent face au caméléon

Mais attention tout ça en respectant les couleurs, la règle de base est que les animaux ne s’attaquent que lorsqu’ils sont de même couleur : jaune, bleu ou rouge.

Il y a 3 niveaux de jeu :

  • les débuts,
  • le mode normal
  • le mode expert.

Avec les filles, nous sommes restés au début de jeu, car le jeu est pour les 7 ans et plus et Cassandre n’a que 4 ans, une fois qu’elle maîtrisera les règles nous passerons au niveau supérieur, mais même du haut de ses 4 ans, elle a très bien participé et à vite compris le principe.

Il faut donc distribuer les cartes entre les différents joueurs en les laissant face cachée (de 2 à 8 joueurs, à 8 il faut avoir les yeux partout) et chacun retourne à tour de rôle une carte de son tas.

Là, le jeu commence, il faut bien observer sa carte et celle des autres pour attaquer ou se défendre, mais attention si on se trompe et commet donc une faute, erreur de couleur, fausse attaque ou mauvaise défense, le tas du joueur va au cimetière, au centre du jeu et les cartes sont perdues pour tous les joueurs.

En revanche, si un joueur est attaqué, un autre joueur a tapé sur son tas pour l’attaquer avant qu’il ne le défende en tapant dessus en premier, le joueur perd son tas au profit de l’attaquant.

Si par contre, il réussit à se défendre avant l’attaque, il conserve son tas et le remet sous sa pile de cartes face cachée.

Lorsqu’un joueur a perdu toutes ses cartes suite aux attaques et aux fautes, il reste dans le jeu est devient un esprit frappeur : en cas de double carte sortie par les autres joueurs (2 caméléons bleus ou 2 serpent rouges…), l’esprit frappeur peut attaquer en tapant sur leur carte et ainsi leur faire perdre leur tas qui ira au cimetière.

Pour le mode normal, il y a la règle du Gobbit : dès qu’il y a un cimetière au centre de la table et que les mouchtiks des 3 différentes couleurs sont face visible sur le jeu, tout le monde peut taper sur le cimetière en criant «Gobbit», le plus rapide récupère alors le tas de carte du joueur de son choix.

Apparaissent également à ce stade, les 3 cartes gorilles. Lorsqu’un joueur retourne cette carte, il peut attaquer n’importe quel joueur et s’il réussit son attaque le tas du joueur attaqué par au cimetière.

Pour le mode expert, attention ça se corse, il faut se fier au dos des cartes qui se trouvent au cimetière, suivant le dessin une contrainte s’ajoute et change donc dès que de nouvelles cartes partent au cimetière, cela peut être ordre de chaîne alimentaire inversé ou encore les mouchtiks sont explosifs, il ne faut pas les toucher, toutes ces contraintes augmentent le risque de faute, il faut être super concentré et réactif.

Les filles ont adoré le jeu, au début, j’ai aidé Cassandre en lui disant attention protège toi ou bien vas y attaque, mais au bout de 2 3 parties, elle m’a dit «t’inquiètes Maman, j’ai compris», on a bien rigolé entre les fautes commises, les attaques et les défenses, on s’emmêlait les mains.

Pour les premières parties, je jouais avec elle, et elles se sont vite mises à jouer toutes les deux, on passera donc au niveau supérieur rapidement, je pense.

Ce jeu est donc adopté par les filles, les parties ne sont pas trop longues, elles ne se lassent donc pas, et elles leur permet de se concentrer tout en s’amusant.

Elles étaient ravies de faire découvrir ce jeu à des amis venus à la maison et les faire jouer également.

Je tiens à remercier Oldchap Games de leur confiance ainsi que Le Top des Testeuses

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

2 Comments

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :