Le Coin des Créations,  Uncategorized

Les poteries d’Ally, l’avis de Karina

Eté, apéro ? Apéro, été ! Ces deux mots vont bien ensemble, ils s’entendent à merveille avec céramiques et poteries, minute papillon, vous allez comprendre pourquoi.

poteries

Vous m’accorderez sans contexte que pendant la saison estivale, les apéros battent leur plein et surtout dehors, pour profiter du plein air, d’une terrasse, d’une vue, d’une piscine et surtout de ses ami(e)s pour passer un moment délicat de convivialité partagée, délicieux moments où l’on discute certes mais où l’on picore divers aliments comme :

  • des tomates cerises,
  • des bâtonnets de concombres
  • ou de courgettes

qui sont un vrai régal avec une petite sauce crémée safranée, oui oui je me le joue un peu façon grand chef d’ailleurs je ne sais même si cette expression existe……

Revenons à notre sujet avec la question cruciale qui arrive gentiment : toutes ces denrées, dans quoi va-t-on joliment les mettre ? Ah ben oui, dans quoi ? Et pourquoi pas dans un joli contenant fabriqué avec délicatesse par les doigts agiles pour pétrir argile, grès (oulala j’adore ma tournure, auto-congratulation vous vous souvenez) et experts d’Alicia des poteries d’Ally.poteries

Alicia et la poterie c’est quasi l’histoire d’une rencontre coup de foudre qui allait changer sa vie. En alternance avec son métier dans le prêt à porter, Alicia suit des cours loisirs chez une potière dans son Auvergne natale.

Dès le début c’est la révélation car elle a le sentiment d’avoir fait le tour de la question dans le job qu’elle occupe, elle sent le besoin d’un retour aux sources, quelque chose de plus en phase avec la terre, au sens propre comme au sens figuré, j’entends par là avec toutes les matières premières que celle-ci peut fournir pour modeler, façonner, créer avec ses mains.

La jeune femme décide alors de déposer un dossier pour intégrer l’école internationale de céramique (le CNIFOP, certain(e)s connaissent peut être), elle obtient un avis positif pour son entrée, quitte ainsi son emploi et part en Bourgogne « s’épanouir avec la matière » me confie-t-elle sur un ton enjoué et plein d’enthousiasme !

Après 8 mois de formation palpitante pour apprendre à tourner et découvrir la matière sous toutes ses formes voilà notre jeune diplômée d’un CAP de retour dans sa région où elle cherche, explore, essaie, tente, fait de tour des possibilités incroyables offertes par le monde de la céramique.

Alicia est très influencée par ce qui l’entoure directement aussi bien en terme de paysages que de matières et se donne le temps pour se définir dans une collection bien précise. Le « gré » de ses envies se laisse modeler selon le grès choisi.

En passant, Alicia est en court de finalisation et de finition de son propre atelier qui sera opérationnel, souhaitons-le à notre jeune céramiste, bien vite. En tout cas, c’est un merveilleux projet d’accomplissement personnel et une volonté de se réaliser dans la joie épanouissante du travail fait main.

La poterie c’est génial pouvoir jouer entre guillemets dans la terre et avec la terre, je m’imagine tout à fait le faire mais pour quel résultat, un truc quelque chose qui ne ressemble justement à pas grand-chose voire inconnaissable donc innommable….

Non non je n’exagère pas, je pense être aussi douée avec mes mains que mes pieds, ce n’est pas pour rien que mes élèves n’arrivent même pas à lire les remarques même gentilles que j’écris sur leur copie.

Heureusement et à mon opposé, Alicia a un réel don, du talent pour la céramique. En témoigne le bol Stone.

Le contenant est en african stone, vous pensez bien que je ne suis pas une spécialiste des matières mais d’après ce que j’ai pu comprendre c’est un grès noir qui est idéal pour les modelages et qui ne s’affaisse pas, lors du séchage il n’y a pas de déformation et il acquiert de jolis reflets métallisés.

Pour la petite histoire, Alicia l’a façonné, m’a-t-elle expliqué, en prenant une balle de terre dans laquelle elle a enfoncé son pouce et a pincé la matière pour lui donner l’apparence d’un bol. Une fois celui sec, elle a gratté son pied pour le faire propre. La pièce est ensuite partie en cuisson à 1280 degrés.

J’apprécie beaucoup sa couleur et surtout sa forme, son aspect que je m’autorise à qualifier de brut. Même si les gestes sont reconduits, il n’y aura jamais deux bols similaires, c’est cette singularité de la pièce son unicité qui est très intéressante dans la céramique artisanale.

De par ces dimensions, le bol stone fait 6 cm de haut pour 11 de diamètre, je l’ai trouvé idéal donc pour agrémenter la table de l’apéritif. Il est vraiment plein d’originalité et de charme, vous l’aurez bien compris, je l’aime beaucoup ! Et c’est vrai il fait chouette sur la table, ça rend bien.

On peut y glisser comme je l’ai écrit plus haut, toutes sortes de choses à picorer. Le contraste de couleur était simplement sublime entre le noir irisé et le rouge pimpant des tomates cerise ou avec des petits cubes de fromage.

Regardez maintenant le copain, c’est le bol Brownie, avec son mélange de deux tons.

Il est réalisé avec deux matières du grès de Saint Amand c’est le plus claire, parfait pour la céramique décorative et l’autre c’est de l’african stone qui je vous ai déjà présenté.

Les dimensions sont plus ou plus similaires avec un demi-centimètre de hauteur en plus. Je trouve la combinaison très sympa, elle me fait penser à un zèbre, c’est vraiment la touche particulière sur une table, c’est l’élément détonnant, on le remarque de suite.

Idem ce contenant à mon gout est parfait pour accueillir les aliments de l’apéro mais aussi pour un petit déjeuner ou une pause fruitée toute au long de la journée.
Sous le bol vous pouvez grâce aux photos apercevoir les initiales de la céramiste AD.

Merci l’été car on va pouvoir profiter de nos bols pour faire des apéros haut en couleur et avoir une table des plus sympas que l’on soit juste en tribu ou en grand groupe, pas trop grand tout de même car après il y a moins pour moi à avaler !

Ces bols peuvent également servir de décoration, en réalisant les différents clichés je m’aperçois avec contentement que l’un comme l’autre va à merveille avec ma décoration africaine qui est sur la tablette à côté de l’évier à la cuisine.

Concernant leur entretien on ne les passe bien sûr pas au lave-vaisselle, un coup d’éponge avec un peu de produit et le tour est joué, donc aucune difficulté, aucune contrariété à ce niveau.

Si ces découvertes vous ont plu et que votre table vous réclame un bol Stone ou Brownie, alors diriger vous vers le site l’Alicia, les poteries d’Ally et si votre bonheur n’est pas dans la boutique surtout entrez en contact avec elle.

Alicia merci à vous pour ces belles découvertes et votre confiance. A très vite.

Photos des bols :

"Produits Reçus Gracieusement"

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :