Arriverez-vous à quitter l’île ? avec Panic Island

Il y a quelque temps, avec les souricettes, nous vous avons présenté notre nouveau partenaire OldChap Games avec le jeu Gobbit,  dans notre colis, il y avait également le jeu «Panic Island».

Panic Island

Ce jeu paraît simple, il s’apparente à un jeu de type memory, mais pas que…. des pièges vont troubler le déroulement du jeu avec de tas d’embûches, surtout que nous n’avons que deux minutes, allez, je vous emmène découvrir ce jeu.

Il se présente dans une petite boîte et contient :

  • un sablier,Panic Island
  • une notice,
  • des cartes :
    • 1 premier paquet de 39 cartes
    • 1 deuxième le « Do Not Open » pour les joueurs confirmés, il contient encore plus de pièges.

Le principe est simple, de 1 à 8 joueurs débarquent sur l’île de Gouga où vivent des Cro-magnons et leurs dodos, quand soudain, le volcan de l’île se réveille et entre en éruption, vite, sauve qui peut, les joueurs ont 2 minutes pour quitter l’île en sauvant le maximum de cro-magnons, de dodos et leurs œufs.

Ce qui change dans ce jeu, c’est que les joueurs jouent tous ensemble et non pas les uns contre les autres, la communication et la rapidité sont de rigueur. Le jeu est préconisé pour les plus de 8 ans, mais ici, on n’a pas peur et on se lance.

Pour commencer la partie, il faut prendre 25 cartes identifiées par la notice :Panic Island

  • cro-magnons,
  • dodos,
  • œufs,
  • tornades,
  • mirages,
  • ruches,
  • rame,
  • radeau
  • bien sur le volcan

Ensuite, pour les premières parties, on place les cartes en carré de 5 sur 5 face cachées et le volcan au centre, par la suite on le mettra ailleurs, mais là, on commence.

Panic IslandLe jeu peut démarrer, on retourne le sablier et c’est parti pour le sauvetage, le premier joueur retourne deux cartes, pour sauver un personnage, il faut retourner les bonnes cartes.

Un cro-magnon rouge sauve un dodo rouge, un dodo rouge sauve un œuf rouge et pareillement pour la couleur jaune, il faut donc que les cartes soit de même couleur et respecte l’ordre comme une chaîne, un cro-magnon ne peut pas sauver un œuf. Si un personnage est sauvé, on garde la carte et retourne l’autre face cachée sur le jeu.

Mais attention, on peut retourner une carte piège, qui nous impose une contrainte, en tout il y 10 pièges différents, 5 avec un effet instantané (le piège agit de suite puis on retourne la carte) et 5 à effet prolongé (l’effet du piège dure jusqu’à ce qu’un personnage soit sauvé puis on la retourne face cachée).

Il y a 8 modes de jeu, chaque mode contient 3 pièges différents, nous avons commencé par le mode le temps des découvertes avec les cartes citées plus haut.

Pour nous, les pièges seront donc :Panic Island

  • la tornade : chaque joueur se lève et tourne sur lui-même (d’où le flou sur certaines photos mdr)
  • le mirage : changer les deux cartes retournées de place
  • la ruche : tous les joueurs tapent et empilent leur main sur la carte.

Je vous laisse imaginer les fous rires que ça crée, Tess a adoré la carte tornade, mais il y a également la carte séisme, ou chaque joueur prend la place de son voisin de gauche, la carte totem, où il faut remettre un personnage sauvé dans le jeu face cachée.

Pour les pièges prolongés, il y a la carte grotte où tous les joueurs doivent jouer avec le menton posé sur la table (pas facile hein) ou encore le brouillard où tout le monde doit jouer un œil fermé…

Si on sauve les personnages, il ne faut pas oublier que pour quitter l’île, il faut avoir trouvé les cartes radeau et rame, sinon tout le monde reste sur l’île, et bien sûr ne pas retourner la carte volcan sinon boum l’éruption est immédiate et c’est perdu.

Tout ça en 2 minutes chrono, la pression !!!!!

Panic IslandCe jeu est super, tout le monde s’aide et chaque piège s’applique à tous, on a vraiment bien rigolé, il y a également l’action bonus : « Appeler Gouga !», si les joueurs crient gouga, ils doivent nommer un personnage et retourner une carte, si la carte correspond, elle est sauvée et le joueur d’après fait de même, jusqu’à ce que l’effet gouga stoppe, autrement dit la carte retournée ne correspond pas.

Si vous avez réussi à quitter l’île, chaque personnage sauvé rapporte un point et votre score définit votre niveau de chef indigne à égal des dieux.

Suivant votre score, il faut cocher les cases de 1 à 3 dans chaque mode de jeu, et à 10 cases cochées, les cartes do not open intègre le jeu, de nouveaux personnages et pièges arrivent, mais nous ne sommes pas encore des experts.

Il existe également une bande sonore à télécharger qui remplace le sablier, une musique qui vous plonge dans le décor, ça y est, on est vraiment sur l’île, on a adoré.

Ce jeu présente donc plusieurs attraits : la communication, l’échange, l’entraide, la rapidité et les fous rires.

Autant de modes de jeu et de variantes qui permettent aux joueurs de ne jamais se lasser et les parties ne durent que deux minutes, on peut donc y jouer à tout moment.

Je tiens à remercier Oldchap Games de leur confiance ainsi que le Top des Testeuses.

Panic Island

 

 

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :