Nous avons testé la cigarette électronique Drag X de Voopoo

Drag

La consommation de cigarettes électroniques a explosé en 2020, à la faveur des résolutions des uns et des autres de réussir leur sevrage tabagique. C’est en effet l’une des rares conséquences « heureuses » de la pandémie du Covid-19.

Et cette hausse de la demande arrive à point nommé pour Voopoo, une marque qui est sortie de l’anonymat en 2018 avec sa gamme « Drag » puis ses Pods Mods Vinci.

Drag
Crédit Photo : www.vapoclope.fr

Aujourd’hui, Voopoo récidive avec deux modèles innovants, les Drag S et Drag X, qui risquent de s’imposer très vite comme des incontournables auprès des vapoteurs. On les a testés pour vous !

Présentation générale des modèles Drag S et Drag X de Voopoo.

La nouvelle sortie de Voopoo est déclinée en deux formats :

  • le Drag S, doté d’un accu intégré,
  • le Drag X, qui peut accueillir un accu de 18650.

Chaque profil de vapoteur pourra donc s’y retrouver pour s’engager dans la voie de l’arrêt de la cigarette à tabac sans embûches.

Le Drag S embarque une batterie intégrée et se positionne comme la cigarette électronique du quotidien, et le Drag X nécessite des accus et délivre une expérience de vapotage plus personnalisée.

Drag S
Crédit Photo : www.vapoclope.fr

Le coffret livré par Voopoo n’est pas spécialement généreux, puisqu’il ne comporte que le Pod à proprement parler, les réservoirs, un cordon USB pour recharger la batterie et un mode d’emploi avec une traduction en français.

Côté design, on reste sur une conception soignée, avec un simili cuir cousu de toute beauté et des finitions impressionnantes pour cette gamme de prix.

Il n’y a pas à dire : vous allez être content de sortir le Pod de son étui pour vapoter !

Drag X
Crédit Photo : www.vapoclope.fr

L’ensemble est en deux éléments : le mod puis le clearomiseur disposé sur le dessus.

On retrouve un gros bouton «Fire», un écran LCD couleur sur toute la largeur de la face avant, deux boutons de réglages et un port USB-C. Une petite tige située à l’arrière de l’appareil permet de gérer l’ouverture et la fermeture des deux grands airflows disposé de chaque côté, un classique chez la marque d’e-cig Voopoo.

Le chipset Voopoo, plutôt impressionnant !

Si La marque d’ecig Voopoo a pu sortir de l’ombre et rencontrer un succès aussi fulgurant, c’est que la marque a mis le paquet sur un élément qui constitue bien souvent le point faible des Pods et autres Mods de vapotage : le chipset.

Développé par la marque, le chipset GENE est en effet une belle surprise. Vous y retrouverez deux modes : le «Smart» et le «RBA», ou «plateau» pour les résistances dites reconstructibles.

En mode « Smart », votre cigarette électronique va calculer les puissances minimales et maximales pour vous proposer un wattage adéquat et améliorer votre expérience de vapotage.

Crédit Photo : www.vapoclope.fr

Un mécanisme de protection empêche l’appareil d’aller au-delà de la puissance maximale de la résistance. Vous pouvez donc vapoter en toute sécurité et sans prise de tête.

Le mode « RBA » est classique, permettant au vapoteur une expérience plutôt classique, comme il le ferait avec une cigarette électronique traditionnelle.

Le Chipset est donc clairement l’atout numéro un des modèles Drag S et Drag X de Voopoo.

Performance des e-cigarettes Drag X et Drag S de Voopoo

Les deux appareils sont équipés d’une bobine de 0,3 ohms.

Le modèle Drag X embarque une bobine à mailles de 0,15 ohms d’une puissance de 60 à 80 watts, et le Drag S propose une bobine à mailles de 0,2 ohms d’une puissance de 40 à 60 watts.

Ces nouvelles bobines ont un design intéressant, avec des trous de mèche considérablement réduits. Elles tiendront le coup sans difficulté avec des e-liquides de 70/30 et 80/20 de 3 mg.

La bobine de 0,15 ohms produit une excellente saveur et des nuages de vapeur impressionnants à 60 – 65 watts.

Nous vous recommandons d’utiliser exclusivement des piles de 25 ampères et de ne pas dépasser les 70 watts.

Le seul inconvénient de cette bobine est qu’elle peut parfois chauffer l’embout. Vous pouvez remédier à ce contretemps en changeant le serpentin de l’appareil.

Autrement, et vous l’aurez compris, on est sur un beau coup de cœur qui va sans doute permettre à des milliers de fumeurs de réussir à arrêter le tabac !

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :