Minima[list]
Bien-Etre

Connaissez-vous les soins Minima[liste] ?

J’adore me maquiller, me démaquiller avec mon huile Minima[liste]. Je me maquille tous les jours même si ma gestuelle et ma technique ne sont pas celles d’une make up artist.

Minima[liste]

Le soir venu, les matières appliquées méritent de disparaitre subrepticement, un coup de baguette magique et on en parle plus.

Euh, c’est pas souvent le cas, soit le démaquillant est efficace mais mes yeux sont rouges comme si je m’étais frottée avec des oignons, pas top du tout ou alors aucune rougeur mais le lendemain matin je ressemble à un panda car il y avait encore des résidus de mascaras.

Au final, que c’est compliqué de trouver un démaquillant efficace, doux et respectueux de la peau sensible du visage. C’est sans compter sur la fabuleuse découverte de l’huile démaquillante Minima[liste].

Minima[liste] vous dit peut être ou surement quelque chose. Dans un article paru tout début novembre, je vous avais déjà présenté la marque et deux de leurs produits sous forme de baume. Il s’agissait d’un déodorant et d’un baume pour le corps.

Petit retour sur mon déodorant !!

En cette fin de janvier, j’utilise toujours mon baume déodorant, j’arrive certes à la fin mais il me reste encore au moins trois semaines d’utilisation. Ce qui signifie qu’un pot de 50 ml peut être utilisé pendant plus de quatre mois.

Minima[liste]En toute honnêteté et sans exagération aucune, je crois bien avoir trouvé le déodorant qui me convient à 1000%.

Comme vous l’avez compris, il est déjà économique mais ses avantages sont très loin de se limiter à cet aspect.

Il est hyper efficace, doux et respectueux de la peau, même après une épilation, aucune sensation de picotement ou d’échauffement et pour couronner le tout il possède une odeur agréable, pétillante de fraicheur.

Le pot est en verre, pour minimiser l’empreinte écologique c’est impeccable. A l’heureMinima[liste] actuelle, je ne suis pas capable de m’en passer. Il est devenu un de mes produits iconiques.

Je rajoute d’emblée que le baume pour le corps est du même acabit, je ne me lasse pas de sa fragrance gourmande de frangipanier. Texture, odeur tout est réuni pour vous faire adorer ce baume.

Qui sont Minima[liste] ?

Evoquons à présent l’histoire de la marque à travers de celle de ses fondateurs.

Minima[liste] est la prise de conscience engagée et résolue d’Eglantine et François Xavier sur un changement de cap concernant les cosmétiques.

Minima[liste]Une vision novatrice et dépoussiérée que le couple a eu cœur de mettre en œuvre en sélectionnant des composants naturels, bio le plus souvent, en réduisant leur nombre et surtout, clou du succès sans eau.

Les fondateurs ne sont pas lancés, tête baissée, dans cette aventure pleine de convictions et de valeurs auxquelles ils sont profondément attachés, ils sont forts d’un bagage de quinze années d’expérience passées dans le domaine de la beauté et des cosmétiques.

Selon leur philosophie, la marque prône l’adage moins pour mieux, attitude minimaliste par excellence.

Mais on peut se poser légitimement la question moins de quoi exactement ? J’y ai déjà partiellement répondu, en vous dévoilant une partie la solution.

Chez Minima[liste], il y a tout simplement moins d’ingrédients pour autant d’efficacité sinon plus.

Les listes d’ingrédients sont marquées du sceau de la simplicité, de l’authenticité des matières brutes, de plus de naturalité et aussi d’avantage sensorialité exquise.

Les produits Minima[liste] mettent tous les sens en éveil, odorat, toucher, vue…

D’ailleurs, pour certaines formulations, il a fallu plus de 40 versions avant d’arriver àMinima[liste] trouver la bonne recette, l’alchimie parfaite, c’est un travail de longue haleine qui demande persévérance et abnégation.

Minima[liste] représente pour moi des produits avec des compositions utiles, bénéfiques et clean pour la peau et l’environnement.

C’est aller à l’essentiel en se passant avec justesse et intelligence de toute la panoplie des ingrédients superflus.

C’est pour toutes ces raisons que la marque est certifiée EcoCert, elle est également membre de la prestigieuse distinction Slow Cosmétique qui récompense les marques les plus engagées dans une démarche respectueuse de la planète et de ses ressources. C’est un gage de confiance indéniable !

Chez Minima[liste], il n’y a pas non plus de promesses éhontées, de miracles qui prennent la forme d’un mirage puis la poudre d’escampette.

Les bénéfices sont clairement affichés sans détour et ils sont vérifiables dès les premières utilisations.

Minima[liste]Cette sincérité vertueuse du produit, sa simplicité sont plus qu’appréciables dans un contexte où le plus de ceci, le plus de cela est constamment mis en avant.

Au final, ces diatribes à rallonge sont seulement là pour nous déstabiliser en tant que consommateur dans le but bien rôdé de nous faire justement consommer toujours plus.

C’est aux antipodes des valeurs bienveillantes et humanistes que l’on retrouve en toute honnêteté chez Minima[liste].

Minima[liste] repose sur cinq piliers fondamentaux qui représentent les valeurs et la philosophie de la marque, des fondateurs et coopérateurs.

Les cosmétiques Minima[liste] sont sans eau. Pour la peau, elle est inutile et superflue car la peau est hydratée depuis l’intérieur avec l’eau qui est bue, nous sommes tous d’accord pour dire que c’est la seule ressource essentielle à la vie mais sa présence n’apporte rien dans les produits cosmétiques.

Sans eau, on peut dire adieu à tous les conservateurs et stabilisants, exit tous lesMinima[liste] ingrédients controversés, c’est à ce prix que la liste devient mini, c’est le 2ème pilier, avec des composants bruts et naturels qui garantissent une parfaite innocuité et efficacité des produits.

Les listes présentent donc des ingrédients 100% d’origine naturelle avec une proportion conséquence d’ingrédients bio, la démarche engagée pour la nature est plus que palpable.

Tous les produits sont également végans, non testés sur les animaux, encore une marche supplémentaire.

La marque conçoit et produit toute sa ligne de cosmétiques en France en partenariat avec des PME, elles aussi engagées, qui partagent la philosophie Minima[list], la marque peut donc compter sur un réseau et des liens économiques forts orientés vers la cosmétique clean et vertueuse.

Minima[liste] vertueuse aussi sous l’angle des emballages qui sont tous en carton, matière qui se recycle, on peut même leur donner une seconde vie en les utilisant comme marque page ou comme guide pour se lancer dans la pratique du yoga.

Minima [liste]Sur chaque emballage, à l’intérieur, vous trouvez des postures de yoga, afin de commencer vos séances de relaxation.

Dire que je les fais tous les jours serait mentir mais au moins 3 à 4 fois par semaine ce qui est déjà bien.

Que dire des pots en verre qui peuvent être sur cyclés également. Pots pour des bougies maison, vase, contenant pour les bijoux ou les plantes grasses.

Je n’ai pas encore up cyclés mes contenants Minima[liste] car je n’en ai fini aucun. Ce sera bientôt le cas du déo, je pense y mettre un tout petit cactus.

Découvrons les produits Minima[liste] !

Maintenant que Minima[liste] n’a quasi plus de secret pour vous, passons aux deux produits que j’ai pu découvrir pour ce second opus.

Comme annoncé dès le début, dans le colis, se trouvent une huile démaquillante et un gommage visage.

Si le baume déo est un produit iconique pour moi que dire de l’huile démaquillante, elle l’est aussi.

Minima [liste]

Le flacon est bien évidement en verre d’une contenance de 100 ml avec un bouchon à vis. Il y a un système de goutte à goutte très pratique qui permet de prendre la juste quantité.

Minima[liste]Pour démaquiller l’ensemble du visage, je mets quelques gouttes, entre 5 et 8, tout dépend de l’intensité du maquillage, si j’ai mis ou non du fond de teint, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte.

Je dépose donc cette matière dans le creux de la main, avec l’autre je la chauffe légèrement et son parfum délicat se fait déjà sentir.

Puis, j’applique l’huile sur l’ensemble du visage y compris les yeux en faisant de petits mouvements circulaires de massage pour bien dissoudre le maquillage.

La texture de l’huile est assez incroyable, elle est d’une finesse exceptionnelle et fond parfaitement sur la peau pour se confondre avec elle.

L’odeur et la texture sont divines, on sent la grande douceur de l’huile qui ne provoque aucun picotement.

Se démaquiller directement avec les mains n’est pas vraiment dans mes habitudes mais on y prend un plaisir évident et très très vite, dès la première application en vérité.

Une fois le massage terminé pour enlever les impuretés, il suffit de rincer son visage avec de l’eau tiède.

L’huile et les résidus partent avec une grande facilité pour laisser place à une peau nettoyée en profondeur et en douceur.

Minima[liste]Il n’est nullement nécessaire d’utiliser de coton ou une lingette.

Ce qui est très appréciable c’est que la peau ne tiraille pas, elle est souple et confortable, j’ajoute également que le contour des yeux n’est pas rouge.

Je suis bluffée et totalement conquise par l‘huile Minima[liste] qui ne contient, attention accrochez-vous bien, que quatre ingrédients.

C’est quasi incroyable autant d’efficacité avec si peu de composants. C’est le pouvoir d’une formulation avec des ingrédients naturels et bruts.

Il y a entre autres de l’huile de tournesol réputée pour ses vertus nourrissantes, adoucissantes, apaisantes et antioxydantes qui font d’elle un atout incontournable des peaux lumineuses et souples.

Pour une sensorialité exquise, il y a de la verveine pour le côté à la fois pétillant et apaisant. Son parfum naturel est connu pour apaiser la nervosité, l’anxiété, le stress.

Le démaquillage devient un instant bien à soi qui rime avec détente et plaisir d’utiliser un produit d’exception. C’est une ode à la délectation des sens qui permet une pause de bien être intérieur.

J’aime me maquiller mais j’aime encore plus me démaquiller !

Deuxième produit tout aussi exquis à utiliser, le gommage visage 3 en un.

Il a une odeur d’amande qui vous replonge avec ravissement dans la période de l’enfance et de l’innocence.

Elle est divine, envoûtante sans être entêtante car il y a beaucoup de subtilité. C’est un vrai régal olfactif.

Le gommage visage contient seulement huit ingrédients. On ne peut d’être épatés et époustouflés de voir si peu d’ingrédients dans des produits aussi efficaces.

Encore une fois, on peut le dire, le moins est loin d’être l’ennemi du mieux, c’est totalement le contraire même et Minima[liste] nous le prouve parfaitement et avec sagesse.

Je vous présente quelques ingrédients qui composent le gommage et leurs bienfaits. On trouve :

  • le beurre de karité qui nourrit, assouplit, renforce l’hydratation de la peau tout en lui conférant sensation incomparable de douceur et de souplesse. Il est vraiment top ce beurre.
  • l’huile de noix de coco bio est une fabuleuse alliée des peaux réactives qui apaise lesMinima[liste] rougeurs, elle est réparatrice et régénérante.
  • la Cire de carnauba qui possède un fort pouvoir filmogène et protège la peau de tous types d’agression.
  • de la poudre de noyau d’abricot bio qui est réduite en poudre et micronisée. La coque du noyau de ce fruit st réputé car elle permet d’obtenir un exfoliant doux et très efficace pour le visage.
  • s’ajoute à cette synergie bienfaisante le parfum 100% naturel de l’amande pour la délicatesse et la douceur subtile de son odeur comme une caresse cajolante.

Pourquoi un gommage 3 en un ? Vous pouvez prendre une grosse noisette de produit pour exfolier votre visage, le rendre lumineux, souple avec le grain de peau affiné et resserré.

Il est tellement doux que vous pouvez l’utiliser plusieurs fois par semaine.

Il est bien sûr contenu dans un pot en verre avec un capuchon doté d’une contenance de 50 ml.

Minima[liste]Il y a une petite spatule en bois pour prendre de la matière et éviter ainsi tout contact avec les mains. Il est très facile à manipuler et pourra lui aussi avoir une seconde vie.

De mon côté, j’utilise le gommage visage deux fois par semaine sur peau sèche.

C’est un moment de pur plaisir simplement pour sa texture fine et efficace ainsi que sa tendre odeur.

Il exfolie avec une véritable efficacité tout en douceur car la peau n’est pas rouge et elle ne tiraille pas, c’est un vrai bonheur. Cela est dû à la présence de la cire de carnauba.

C’est sa 2ème fonction, celle de nourrir la peau avec un voile protecteur.

Après avoir utilisé le gommage, ma peau ne ressent pas du tout la nécessité absolue de se voir appliquer un soin nourrissant.

Il serait tout à fait possible de l’utiliser tous les jours comme nettoyant visage sur une peau humide tellement il est doux et respectueux de la peau sensible du visage.

Pour cette utilisation, je ne peux pas vous faire part de façon objective et totale de monMinima[liste] expérience car je ne l’ai pris que comme gommage pour pouvoir utiliser mon huile démaquillante, mon produit chouchou que j’adore retrouver tous les soirs.

J’espère que cette balade au pays de la sensorialité et du minimalisme vous aura plu et surtout donner l’envie de découvrir ou redécouvrir les produits Minima[liste] dont je ne pourrai ni ne voudrai me passer.

Ils sont devenus des incontournables de ma routine quotidienne, comme dirait les collégiens, je crush trop les produits Minima[liste].

Je vous invite donc à vous plonger dans le site Minima[liste] qui est visuellement agréable et passionnant, sans oublier les réseaux sociaux Facebook et Instagram de la marque.

Je tiens à remercier toute l’équipe Minima[liste] pour leur confiance renouvelée et la découverte de cosmétiques exceptionnelles avec un clin d’œil amical à Soizic pour nos échanges chaleureux.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :