MultiMalin
Le Coin des Enfants

Connaissez-vous les méthodes d’apprentissage MultiMalin ?

En cette nouvelle période de cours à distance, il me semble intéressant de proposer un produit assez révolutionnaire en matière d’apprentissages MultiMalin. Certains le savent peut-être mais je suis enseignante chez les plus grands (dans le second degré).

MultiMalin

Qui est MultiMalin ?

Très souvent, je me retrouve confrontée à des élèves en difficultés, en grandes difficultés. C’est alors que j’ai décidé de contacter Matthieu Protin, un ancien professeur des écoles.

Après avoir obtenu son diplôme et quelques années d’enseignement, il a pu constater que les habitudes d’apprentissages n’étaient pas les mêmes pour tous les élèves, que « l’apprentissage par cœur » ne convenait pas toujours. En 2017, il développe une technique très maligne, qu’il a appelée « MultiMalin » !

Au-delà d’un nom bien pensé (d’un point de vue très personnel !) il est bien de préciser avant de la présenter que cette technique est depuis, très utilisée chez les orthophonistes notamment et deMultiMalin plus en plus chez les enseignants.

Avec cette méthode inspirée des championnats du monde de mémorisation, notre créateur espère accompagner tous les élèves vers le meilleur d’eux-mêmes, et faire en sorte que tous réussissent leur parcours scolaire en ayant acquis les bases des apprentissages.

Cette méthode innovante permet entre autre, de travailler les tables de multiplication, l’orthographe et la conjugaison. Adaptée et conseillée aux enfants dès l’âge de 7 ans, elle est utilisable à tout âge.

Avec cette technique, vos enfants apprennent de façon ludique. Ainsi, ils ont l’impression de jouer tout en travaillant.

En toute honnêteté, qui n’a jamais eu envie, en classe de jouer plutôt que de travailler ??! Eh bien même moi en tant que professeur, je préfère voir mes élèves « jouer » et apprendre, plutôt que de les obliger à apprendre «bêtement» en sachant bien que le mois d’après, ils ne se rappelleront pas de ce qui a été vu en classe. «Non, madame, nous n’avons jamais vu cela… hum hum !»

Depuis quelques années, nous remarquons que les élèves en difficultés, à besoins éducatifs particuliers, sont de plus en plus nombreux, notamment concernant l’écriture au sens large ou la mémorisation des leçons.

Les élèves sont alors pour certains diagnostiqués comme des élèves «dys», ce qui veut dire par exemple dyscalculie, dyslexique, dysorthographique. Ils ne sont pas forcément les trois en même temps, cela peut aussi être un autre dys, mais ce qui est sûr, c’est que cela les incommode et les freine dans leurs apprentissages.

Avec la technique Multimalin, de nombreux élèves font des progrès très encourageants et surtout, ils reprennent goût aux apprentissages, le plaisir d’apprendre revient et je peux vous assurer que cela est primordial. Un élève qui comprend les attentes des enseignants est un enfant moins stressé et donc plus ouvert pour apprendre de nouvelles notions.

Si vous avez des enfants plutôt à l’aise avec les méthodes actuelles, des enfants qui retiennent facilement, qui ne rencontrent que peu ou pas de difficultés à l’école, vous êtes potentiellement confrontés aux enfants «râleurs» qui ont plus envie d’aller jouer que travailler ! Eh bien même pour eux cette méthode est adaptée ! On ne travaille pas, on joue !

Pour les autres parents, il est parfois difficile de trouver les arguments pour remotiver leurs enfants confrontés à des difficultés bien présentes. Les différentes méthodes Multimalin sont là pour permettre à tous de retenir facilement les leçons grâce à des histoires et des dessins très amusants.

Comme le principe des cartes mentales que l’on pratique de plus en plus en classe, peu importe la matière, avec les images mentales présentes chez Multimalin, les élèves s’amusent à répéter les histoires courtes suffisantes pour retenir ce qu’on leur demande. Les personnages, les animaux ainsi que les images très colorées permettent à tous de se retrouver dans un univers enfantin, rassurant, familier.

Pour chaque méthode, vous trouverez un jeu de cartes, un cahier d’apprentissage, un DVD, et encore plein de petites choses ! Ainsi pour tous les savoirs fondamentaux, vos enfants n’auront plus aucune appréhension, ils pourront facilement participer en classe et prouver que malgré leurs difficultés, apprendre peut se révéler être très amusant !

 

Découvrons les coffrets et méthodes

Lorsque j’ai contacté le créateur de cette technique, nous partions tout d’abord pour la méthode concernant les multiplications.

READ  L'avis de Tess sur la Box Instants d'Inspiration !!

Ma fille, étant en CE1, est en plein dans les apprentissages des tables. Cela tombait donc parfaitement puisque pour le moment, seules les tables de 0, 1, 2 et 10 avaient été étudiées, principalement grâce aux tables d’addition et dans la technique Multimalin, les tables commencent à partir de 3 ans puisque de 0 à 2, cela est appris justement avec les tables d’addition.

Ce qui montre bien qu’en plus de nous aider, nous parents, cette méthode respecte bien les apprentissages de L’Éducation Nationale.

Cependant, ma grande fait partie des élèves qui ont une mémoire assez développée (elle mémorise aussi bien les tables que les chansons ou les poèmes). En revanche, elle a plus de difficultés avec l’orthographe.

Le créateur des méthodes a donc pris la décision de m’envoyer le pack complet afin que je puisse le découvrir avec mes enfants, mais aussi voir, si en tant que professeur, il pouvait m’être utile avec mes élèves.

Au départ, cette technique a été créée par Matthieu Protin pour permettre à tous les enfants d’apprendre plus facilement et plus rapidement leurs tables de multiplication. Grâce à lui, les chiffres prennent tout leur sens puisqu’ils sont remplacés par des dessins, des formes, des personnages, des animaux.

Après avoir montré cela à Clara, ma fille, elle a trouvé que c’était très mignon et ne pouvant mettre les vidéos à cet instant précis, elle s’est « amusée » à lire les petites histoires. Au-delà de son but premier qui est d’apprendre les tables, je trouve en tant que maman, que la technique mise en place est super, car Clara a lu sans s’en apercevoir. Bah non, elle « ne veut pas faire de lecture, elle veut apprendre les tables, parce que les maths, c’est trop cool ! »

Quelques heures plus tard, son papa est rentré du travail et elle a tenu à lui raconter l’histoire du 7×9 que l’on peut retrouver sur internet pour découvrir et se familiariser avec cette méthode.

À sa manière, elle s’est appropriée le texte de l’histoire vue dans le cahier d’exercices et a expliqué que le 9 était tombé sur la tête, il avait eu une bosse en sautant du plongeoir qui était en forme de 7… En retombant, il se retourne et forme donc un 6 avec sa bosse en forme de 3. Et donc ? Ça fait 63 maman !

Et pour la petite anecdote, sachez que ma fille de 4 ans a écouté les histoires et a vu les images. Alors, non elle n’a pas retenu le texte entièrement, mais elle a repris l’histoire verbalisée par sa sœur et j’ai trouvé cela trop mignon. Preuve que les dessins choisis sont vraiment visuels et interpellent tout le monde, même les plus petits.

Tout comme pour les tables de multiplication, pour apprendre les règles de conjugaison, le créateur a pensé aux images mentales. Les différentes lettres sont remplacées par des dessins.

Les élèves peuvent alors retenir toutes les terminaisons des temps les plus utilisés à savoir «les conjugaisons du présent» comme le présent, mais aussi les conjugaisons du passé comme l’imparfait, le passé composé et le passé simple.

Tout est transformé de façon ludique. Les pronoms personnels comme les terminaisons.

Comme pour les tables de multiplication, une petite histoire a été créée. En ligne, vous avez un conteur qui vous raconte l’histoire avec une voix qui fait rire les enfants.

Prenez l’exemple en ligne avec « tu prenais » pour bien comprendre !

Comme le précise Matthieu Protin, à chaque temps de conjugaison correspond un monde bien précis : la ferme pour le présent, le château pour le passé, … et à chaque groupe verbal correspond un lieu précis (maison, ballots de paille, chariot, clapier, château, pré, etc.). Ainsi, cela est facile pour les élèves de classer les verbes dans la bonne catégorie.

Les différentes histoires permettent à l’enfant de retenir les terminaisons de façon naturelle et logique, sans stress et surtout sans aucun pleurs !

Car malheureusement, on entend beaucoup de parents dire que parfois, ils sont obligés de se fâcher avec leur enfant, car il n’apprend pas, il n’y arrive pas et on cherche tous, toutes les solutions.

On essaie d’être sympa, d’être compréhensif, on ne dit rien ! Parfois, c’est maman qui fait, on inverse, on fait avec papa, le grand-frère, le tonton, la mamie, peu importe, on cherche ! EtMultiMalin malheureusement parfois on s’énerve, on est tous pareil ! Alors les séances de devoirs finissent dans les cris, et parfois avec des larmes.

READ  Peindre sans peinture, l'avis d'Aurélia !!

Pour éviter cela, pensez MultiMalin et vous verrez que votre enfant apprendra avec plaisir ses leçons et surtout l’ambiance sera détendue à la maison !

Il suffit de parler de la vidéo sur le chasseur et le serpent et hop, votre enfant comprendra vite qu’il faut travailler l’imparfait, mais pour cela, je vous laisse aller voir !

Enfin, dans ce pack très complet, il y a la méthode pour l’orthographe qui contient 90 mots difficiles à orthographier. Avec un plateau de jeu à votre disposition, les 90 fiches d’apprentissage, et le jeu composé de 100 cartes, votre enfant, apprendra et mémorisera très vite les mots compliqués et choisis dans ce coffret.

Pour la méthode Multimalin, il suffit d’abord de repérer un nouveau mot. On y associe ensuite une image mentale grâce aux différents outils mis à notre disposition comme les dessins animés et les fiches. L’élève s’entraînera ensuite dans le cahier d’activités et enfin, il pourra jouer avec les cartes et le plateau.

Ainsi, grâce à cette technique innovante, notre créateur et sa méthode Multimalin ont de beaux jours devant eux. On nous demande à nous enseignant de développer les apprentissages par le jeu, en leur donnant un côté ludique. Avec Multimalin, les demandes de l’Education nationale sont respectées et bien traitées.

Pour ma part, étant professeur principal d’une classe de sixièmes, j’ai quelques élèves qui rencontrent divers problèmes de compréhension. Un de mes élèves ayant de grosses difficultés et notamment en conjugaison, je lui ai montré une des vidéos Youtube Multimalin puis le matériel que j’avais reçu concernant les différentes conjugaisons.

Sa maman étant extrêmement présente derrière son fils et cherchant à l’aider au mieux, m’a remerciée d’avoir su le rassurer puisque ce dernier lui a raconté avoir vu une vidéo sur l’imparfait ! Elle lui avait déjà acheté un pack de cartes mentales et envisage de recourir à la technique MultiMalin mais pas seulement pour la conjugaison… mais pour l’orthographe aussi.

Elle ne connaissait pas et m’a dit qu’elle allait chercher à en savoir plus ! (en espérant qu’elle lise cet article !)

Pour les fiches concernant les tables de multiplication, mon collègue m’a clairement dit que c’était un très bon appui pour les élèves du collège.

Les élèves, arrivant de primaire ont vu leur cursus scolaire impacté l’année passée et certains parents insistent vraiment sur le fait que le confinement a été préjudiciable pour les apprentissages, notamment pour ceux qui ne sont pas très autonomes, ou pour ceux qui n’avaient pas la chance d’avoir un parent derrière eux.

Alors certes, les tables, s’apprennent en moyenne, en CE1, mais je pense sincèrement que la technique MultiMalin peut s’appliquer à tous.

Finalement, en lisant les différents commentaires présents un peu partout sur cette méthode, vous comprendrez qu’elle est simple et efficace et tant qu’elle peut aider un enfant de quelque manière que ce soit, je ne peux que vous la conseiller. Redonnez confiance à vos enfants, aidez-les et cet outil les encouragera à travailler sans s’en rendre compte !

Pour ma part, Clara a passé beaucoup de temps seule avec le pack MultiMalin. Étant assez autonome, je n’étais que peu derrière elle. Avec les mots présents dans le pack Orthographe, j’ai pu lui faire faire une dictée de mots (ce qu’elle fait en classe) et clairement, elle a réussi et a ressenti une grande fierté de connaître autant de mots.

J’avais peur que ce soit une mémoire à court terme qu’elle travaille, mais voilà un mois qu’elle a vu les vidéos sur les tables et je peux vous dire que là, en direct je lui ai redemandé un calcul et directement elle s’est rappelé de l’histoire et donc du résultat !

Retrouver MultiMalin sur leur site internet, ainsi que sur leur page Facebook ou encore Instagram.

Merci au créateur pour sa confiance et sa gentillesse.

MultiMalinMultiMalinMultiMalinMultiMalinMultiMalinMultiMalinMultiMalinMultiMalin

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :