Mon Univers

Ma Soeur, un ange parti trop tôt

27 juillet 2017

Comme vous le savez déjà, j’ai tendance à dire que j’ai 3 frères et sœurs, en réalité, j’en ai 4, j’ai encore une sœur, qui ne fait malheureusement plus parti de ce monde depuis un sacré paquet d’années.

sœur

Murielle, est née un 26 novembre 1967, (Wahouuu révélation du moment !!! Elle aurait eu 50 ans cette année !! Ça passe vite)

Nous avons comme avec les autres, une grande différence d’âge, mais nous avons toujours eu des délires plus ou moins normaux, elle passait beaucoup de temps à jouer avec moi et je nous revois faisant des parties de console en cachette, car je n’avais pas le droit avant les devoirs 🙂 Mais pour elle, cela lui passait au-dessus 🙂

Où faire des parties de crapettes (si je vous jure, j’ai joué à ça lol) Assise sur les marches de la maison que mes parents gardaient 🙂

J’ai que des souvenirs super avec elle, il faut aussi dire que nous habitions à 600 km l’une de l’autre, cela n’aide pas non plus il paraît 🙂

Vous savez, c’est le genre de sœur à qui vous dites que vous avez fait une connerie, et qui limite vous engueule, car elle n’aurait pas fait comme cela 🙂 Autant, elle pouvait avoir la tête sur les épaules, autant elle pouvait être à côté de ses pompes.

sœurJ’ai passé 14 années superbe avec elle, (comme avec tous mes frères et sœurs, on est une fratrie soudés dans les moments difficiles), et puis est arrivé ce jour de novembre 1994, ou la vie de toute notre famille à basculé dans un cauchemar sans nom.

Murielle était décédée dans un accident de la route en venant chez mes parents avec son compagnon 🙁 J’étais jeune, et je pense que je ne prenais pas conscience du vide que cela allait laisser dans ma vie.

Elle n’avait que 27 ans, c’est trop jeune pour partir, trop tôt, pourquoi elle ? Qu’avait-elle fait qui justifie cela ? Des questions que l’on se posent sans attendre réellement de réponse, mais il faut un coupable à cette tragédie.

Ce fût des moments d’incompréhension pour moi, je me suis retrouvée chez des amis très proche (que je ne remercierais jamais assez de leur présence dans ma vie), le temps que mes parents s’occupent de toutes les formalités, et surtout aille reconnaître le corps, mais comment peut, on décemment demander à des parents de reconnaître leur enfant, alors qu’ils avaient tous ses papiers d’idées, quel souvenir cela laisse t’il dans leur tête ? (C’est une question que je me suis toujours posé 🙁 ).

De mon côté, petit à petit je prenais conscience que je venais de perdre une sœur, et je vous garantis que dans la tête d’une adolescente cela ne sonne pas comme pour un adulte, on a du mal réaliser que cela est possible, et surtout, on s’attend à tout mais pas à cela et c’est là que les choses se compliquent, car il faut accepter, oui c’est bien tout le monde nous le dit mais on fait comment ? Car ça, personne n’a la recette, alors on compose avec les évènements et les émotions d’une gamine de 14 ans, et on s’en sort tant bien que mal 🙂

Une mère ne devrait jamais avoir à perdre ses enfants, peu importe les circonstances cela n’est pas la logique des choses, comme quoi la vie peut être cruelle sans que rien ne laisse présager un tel malheur.

Et petit à petit, la vie reprend sa route, sans pour autant oublier notre ange, les années passent et je me suis habitué aux lapsus maladroit de mon entourage, qui me dise, tu lui ressembles, tu rigoles comme elle, tu as le même caractère, Murielle aurait fait comme toi. Ou le plus dur pour moi, quand ma maman se trompe de prénom et qu’elle m’appelle Murielle, cela fait quelque chose à chaque fois, mais on ne peux pas lui en vouloir, ca reste une mère avec cette douleur incommensurable, ce vide qui restera toujours comme cela, ce manque de pouvoir parler et rigoler avec sa fille.sœur

Notre famille à connu des coups durs, avec des dates plus que rapprocher, (8 Novembre pour mon papa, et 10 Novembre pour ma sœur), mais nous nous sommes toujours soutenu, même si on se disputent entre nous, si on se fait la gueule pendant des années, si on ne se voit pas souvent, dans ses moments là on se retrouve et on est une VRAI famille.

Si je peux me permettre un conseil :

ne vous faites pas la guerre en famille, essayez le plus possible d’arrondir les angles, la famille s’est sacré, et c’est dans des épreuves comme celle-là qu’on se rend compte que tout cela n’en valait pas la peine à part nous faire perdre de super années. Posez-vous la question si tant d’années de déchirements en valent vraiment la peine au final ?

Maintenant, je profite pleinement de mes frères et sœurs, et les conflits essaient de rester derrière nous tant bien que mal selon les moments mais pas de fratrie sans dispute, et puis chacun à grandi, avec des vies différentes, des passions, un mari ou une femme, des enfants, les choses changent mais l’amour que l’on se porte les uns aux autres (pour certains sans le savoir j’en suis sûre) est bien là 🙂

Oui je le dis JE LES AIMES !!! c’est des piliers de ma vie 🙂 et sans eux je ne serais pas cette personne, ils ont contribuaient à faire de moi cette personne 🙂

Only registered users can comment.

  1. J’adore honnêtement ça me touche en plus elle avait le même âge que ma sœur lorsque qu’elle est partie rejoindre les étoiles je me retrouve un peu dans ton histoire Merci à toi

  2. tu as rencontré de sacrées épreuves sur ton chemin, comme tu dis se facher avec ses proches non on n’a pas assez de temps pour, je me suis fachee une fois avec mon frere et j’espere que ce sera l’unique, merci a toi de te dévoiler et te confier a nous

  3. On rencontré malheureusement tous notre lots de tristesses, d’épreuve qui nous change .
    Nous aussi avons connu des pertes de personne que l’on aimait, vécu des choses horrible qui m’a changer, perturbé, mais c’est tout autre.
    Par chance j’ai 4 frère et soeurs superbe et j’adore.
    On est tous très soudé, tous là les uns pour les autres.
    Et oui comme tu dit la famille c’est important, c’est une partie de nous, c’est notre force quand on en a plus.
    Merci à toi de partager ces moments douloureux avec nous

    1. Merci à toi pour ce commentaire
      La famille c’est quand on la perds qu’on se rends compte du vide
      De rien cela me semble normal de m’ouvrir à vous qui êtes la chaque jour à me suivre 🙂

      Bisous

  4. Hello,merci pour ce partage,qui fait ce que tu es!Je n’aime pas parler de moi alors je vais parler de ma chérie.Des parents alcoolo frappeurs,pas sur sa ptite soeur Al,trop jeune,pas sur son frère Yohann,ainé,prompt à répondre mais sur elle,6ans et jusqu’à ses 15ans.Son frère l’a défendant,on l’a collé en pension à 400km.Je ne sais combien de fois il a fugué pour la rejoindre(prévenu par les enfants/voisine)car quand elle sentait que ça aller commencer à tomber elle partait/rester se cacher dehors,hiver comme été,et pouvez y passer 3jours.Nous nous somme rencontré elle avait 17ans.Il a toujours été là,à tous les moments bons ou mauvais,l’a prenez dans ses bras et lui disait t’inquiète pas demain ça ira mieux,je te promets!Un beau-frère avec qui j’ai eu des puta.ns éclates de Rire à en chialer,toujours Là pour aider..c’était le frangin à faire 10km aller-retour/nuit dans la neige pour chercher un médoc pour son chat parce qu’elle avait peur de le perdre.Mon Yoyoh c’était ce mec génial qui est son frère,son meilleur ami,sa mère-son père mais qui un 3 novembre 2010 est décédé suite à un accident de la route.Le Ciel,la Terre c’est écroulé ce jour là…Même notre fils ne reconnaissait pas cette maman,perdue,désespérée,rolling in the deep..qu’elle en a perdu ses cheveux de devant.elle se reconstruit doucement.Mais depuis qu’elle m’a dit ce chagrin c’est tout ce qu’il me reste de lui,je n’ose plus lui en parler même si je l’entends encore pleurer sous la douche.Il faudra du Temps,de l’Amour,beaucoup d’Amour mais je suis et serais là pour toi,ma princesse,je suis là.JtM
    R.I.P à tous ceux qui ont fait de notre vie une joie,un bonheur et qui nous ont dit adieu bien trop tôt.

    1. Ton commentaire me touche profondément tu comprendras plus tard pourquoi 🙂
      Si ta princesse à besoin de parler qu’elle n’hésite pas cela peut lui faire du bien je serais jamais loin autant pour l’un que pour l’autre 🙂

      Je ne vous connais pas réellement et pourtant je me sens si proche de vous deux c’est inexplicable.

      Je vous fais pleins de bisous et courage princesse, il faut que tu te reconstruises, en lui faisant une place particulière dans cette étape 🙂

  5. Bonjour et merci pour votre récit très touchant….j ai également perdu ma soeur il y a de cela 43 ans…..elle est parti aussi d un accident de voiture dans lequel j, etais aussi (ce n etait pas mes parents qui conduisaient), c etait le 4/08/74 et le 19/08/74-elle aurai eu 17 ans…et moi j avais 15 ans et demi….ça a été la plus grande catastrophe de ma vie…..une attroce souffrance…nous etions très proches….il y a peu, j ai eu un contact defunt avec elle (par un professionnel) et celà m a énormément aidé….je sais qu elle est là près de moi….! Courage a vous et longue vie a votre fratrie…

    1. Bonsoir Chantal,

      J’ai été très touché par votre message, comme quoi ce sont des catastrophes qui arrivent bien plus souvent qu’on ne le croit.
      Pour moi ma sœur et mon papa seront toujours près de moi 🙂
      Et c’est promis je prends soin de ma fratrie 🙂

      Bonne soirée Bisous

  6. Coucou
    Je suis très touché au plus profond de mon coeur car comme tu sait déjà moi aussi j ai enduré une très difficile épreuve je te comprends ma jolie c très dur de perdre un être cher…
    Je suis a chaque fois très ému de te lire les souvenirs sont toujours là au plus profond de nous …
    Ces petits anges partit trop tôt qui veille sur nous …
    Pleins de bisous ma belle

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre :)