Les partenariats de A à Z

Je reprends cet article pour y apporter des modifications en date du 09 Février 2019

Je vais essayer sans rien oublié, de vous montrer comment se déroule un partenariat étape par étape, si j’oublie des choses, il ne faut pas hésiter à me le dire !!!

Non les partenaires n’arrivent pas un beau matin, avec les bras chargés de cadeaux, c’est le père Noël où la petite souris çà !!!!

Avant de conclure un partenariat, de nombreuses recherches sont effectuées (je parle en mon nom !!!), savoir ce que j’aimerais essayer et mettre en avant, si cela cadre avec les personnes qui ont l’habitude de me suivre, mais également en fonction des informations que j’ai réussi à glaner sur la page en discutant avec vous toutes 🙂

Une fois le produit ou le rayon d’objet défini, je me lance dans des recherches sur google et autant vous dire que j’ai une technique bien spéciale (alors quand je vois des pages me sortir des partenaires qu’on a été les seules à sortir, je sais de suite à quoi m’en tenir), je prends le temps de visiter les sites internet, (si un site ne me plaît pas au premier coup d’œil cela commence mal !!), si le site me plaît et que les produits m’inspire un début d’article, je contacte l’entreprise par mail, afin de lui proposer un partenariat, en lui expliquant ce que je lui propose, et ce que cela pourra lui apporter, en donnant quelques chiffres concernant le site qu’il n’ai aucune question à se poser sur ce point là.

Après s’en suis une petite attente, car non les réponses n’arrivent pas en 5 minutes enrobé d’un ruban rouge, il peut se passer des semaines avant d’avoir une réponse, mais n’oublions pas que ce sont des entreprises, et que la priorité reste pour eux de faire tourner leur boite 🙂

Si la réponse est négative, j’ai pour habitude de remercier la personne avec un petit mail du temps qu’il a consacré à ma démarche.

Si la réponse est pas de suite, recontactez-nous telle date…, j’archives dans un dossier à la date voulue, et je mets une note dans mon agenda pour être sûre de ne pas oublier, je me dis que le respect commence par de la ponctualité pour de bonnes relations.

Si la réponse est positive (commence la danse de Tigrou, je saute partout, non je déconne je suis sûre que vous étiez en train d’imaginer 🙂 ), je prends le temps de discuter longuement avec les partenaires afin de connaître leurs attentes exactes, le style de photo qu’ils aimeraient ou non, le style de texte, avec un rappel de la marque ou non, en combien de temps il veut l’article, si un concours est envisageable ou non, et puis j’apprends à connaître mon interlocuteur, c’est important pour moi que le feeling passe, si cela ne passe pas je me suis vu refuser des partenariats parce que je ne sentais pas mon interlocuteur.

Image Pixabay

Mais les choses ne s’arrête pas la cela serait trop simple, certains partenaires s’engagent, et ne vous donne plus signe de vie, ne répondent pas aux mails, et puis reviennent un jour la bouche en cœur, je vous laisse imaginer que ceux la je ne perds pas mon temps et je réponds gentiment que je ne suis plus intéressé par leur société ou produits.

En général, le colis arrive dans la semaine qui suit, certains partenaires souhaitent des articles très rapide dans les 5 jours, personnellement ce sont des partenariats que j’évite car j’estime qu’on ne fait pas le tour d’un produit en deux jours, c’est en faisant une utilisation prolongée que l’on voit ou non les problèmes.

Je ne fais que très rarement des articles sous 5 jours pour même dire jamais, en général je prends facilement trois semaines minimum pour faire le tour de la question. Car il y a des choses que nous ne pouvons voir de suite et qui sont vérifiable dans le temps et au fil des utilisations (mais cela ne doit pas être pareil chez tout le monde mdr)

La première chose que je fais est de faire les photos du produit en essayant de le mettre le plus possible en valeur, et en faisant en sorte de faire apparaître la marque.

Nous essayons également de les prendre en situation mais c’est plus compliqué pour moi dans le sens ou je fais toujours 10 trucs à la fois et que je pense à la photo quand j’ai fini mdr oui je suis une passoire je sais !!!! mdr

Il faut aussi gérer les différents tests réalisés en simultanés, de façon à ne pas tester par exemple deux bougies parfumées le même jour, c’est une programmation pour que tout se passe au mieux pour chaque test, j’ai la chance d’avoir chéri pour tester aussi et dites vous qu’il est beaucoup plus critique que moi !! quand il prend un objet en main, il voit toujours les défauts en premier mdr

En fin de test, je rédige mon article de 400 mots minimum, et oui si vous en faites moins Google ne prendra pas la peine de référencer votre article :(, il faut également réfléchir à un titre accrocheur, dans lequel il faut insérer un de ses mots clés (ce sont les mots qui seront référencés), il faut penser aux balises des photos, afin qu’elles soient également référencées, rédiger un extrait qui apparaîtra sur Google, et surtout mettre les liens menant à mes partenaires sur des mots ou groupes de mots stratégiques pour eux également.

Mais également la correction des fautes (et dieu sais qu’il en reste et pourtant je fais mon possible mais on voit mieux les fautes des autres que les siennes) il m’arrive de reprendre d’ancien article et de les corriger plusieurs jours après les choses sont plus claire.

A savoir que tout mes articles sont préalablement fait sur papier que je garde précieusement dans un classeur (pourquoi ? j’en sais rien mdr).

Beaucoup de bloggeuses pensent que pour faire un article il suffit de mettre pleins de photos et deux ou trois lignes, mais pas du tout un article comme cela ne sera jamais référencé par google, il y a beaucoup de code SEO à respecter pour que l’article apparaisse bien classé et qui dit bien classé dit visibilité pour nous et pour le partenaire !!!

Un bon article c’est (infos google j’ai toujours pas la science infuse) :

  • 400 mots minimum
  • 5 photos minimum (plus recommandé)
  • Des balises ALT pour chaque photo
  • Des mots clés (bien réfléchi)
  • Un extrait de 120 mots maximum
  • Un titre de 21 caractères minimum
  • Une mise en page (sans changement de taille d’écriture, même police…)
  • Noter la provenance des infos et photos si elles ne sont pas de nous (les photos sur google ne sont pas libre de droit !!)
  • Des paragraphes organisés et aérés pour faciliter la lecture, et donner un bon visuel (un article beau donne envie !!!)
  • Des liens optimisés avec un nombre maximum de liens par article

Je disais donc une fois l’article en ligne, c’est vous qui faites le travail en commentant et partageant les articles sur les réseaux sociaux et sur le blog, car pour moi c’est la satisfaction que je n’ai pas écris pour rien et pour le partenaire l’assurance de gagner de la visibilité.

Car un partenariat n’est pas conclu pour le plaisir d’offrir des cadeaux aux bloggeurs, non cela a un coût pour les partenaires, et il est normal qu’ils attendent en retour un travail de qualité, et non un article bâclé et fait à la va comme jte pousse !!! ou alors copié sur des articles trouvés sur le net !! le pire que j’ai vu ce sont les articles avec des copier/coller du site du partenaire (alors autant vous dire que là dans le genre foutage de gueule on fait pas mieux, il est ou le respect dû à nos partenaires ?)

Certains partenaire demande à lire l’article avant la publication, en sachant pertinemment que mon avis restera tel qu’il est que cela plaise ou non, je ne ferais jamais de changement pour favoriser la marque si le produits est une catastrophe, les choses doivent être dites telles qu’elles sont, je n’ai pour le moment pas eu le cas, et je croise les doigts que cela continue !!!

Dans le cas où un partenaire est content de l’article s’en suis généralement des concours (un produit qui a un coût en plus, et non ce n’est toujours pas le père noël !!) ou mes partenaires mettent généralement en jeu le produits dont je viens de vous parler 🙂

J’avoue na pas faire des concours avec des produits que je n’ai pas eu l’opportunité de tester avant, nous en avons parlé récemment et mon avis est toujours le même.

Si le partenaire est mécontent ou alors trouve que mon article est trop rude nous en discutons, et trouvons un accord, car je ne suis pas la pour démonter une marque, et je sais que nous n’avons pas tous les mêmes goûts, donc les rares produits que je n’ai vraiment pas aimé, (au nombre de deux) c’était de l’alimentaire et je suis une emmerdeuse pour ça, du coup nous avons conclu de ne pas faire d’article car c’était vraiment des goûts personnels.

Régulièrement, certains de mes anciens partenaires me contacte afin de renouveler notre collaboration, ou me demander de partager une promotion, porte ouverte, ou tout autres événements, chose que j’accepte de bon cœur, car pour moi un partenariat ne s’arrête pas à partir du moment ou le concours est fini, non pas du tout pour moi chaque partenaire à la possibilité de me contacter durant l’année pour mettre certains produits en avant, ou je fais de moi-même un rappel, en parlant du partenaire car j’ai utilisé le produit et que je souhaite vous en parler.

Je vous avoue que pour la plupart de mes partenaires nous discutons régulièrement de la pluie et du beau temps, sans aborder notre partenariat et son futur, discuter pour discuter, car il ne faut pas oublier que derrière un partenariat il y a des êtres humains, ce ne sont pas des vaches à lait que l’on traie à chaque concours ou gros événements !!!

C’est ça un partenariat Gagnant/Gagnant, nous on reçoit le produit, et le partenaire la publicité !!! (A condition que le travail soit bien fait !!)

En gros voilà les grandes lignes d’un partenariat avec le Top des Testeuses, cet article est purement personnel et n’a rien à voir avec le mode de fonctionnement d’autres pages, oui il est apparu dans mon article des exemples que nous avons vu au fil des mois et des années.

Merci d’avoir pris le temps de lire 🙂

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :