Kid’s Garden Mon Potager plante, cultive, apprend par Educa Borras

Avec les souricettes, nous avons reçu une activité de jardinage à réaliser en famille : le Kid’s Garden Mon Potager plante, cultive, apprend par Educa Borras.

Potager

À l’ouverture du carton, comme à leur habitude, les filles trépignaient d’impatience, quand j’ai sorti le coffret, les yeux de Cassandre se sont mis à briller, bien que cette activité soit préconisée pour les enfants de plus de 5 ans, du haut de ses 3 ans et demi, j’ai bien compris qu’il était hors de question d’attendre et de la mettre à l’écart.

PotagerAvant de s’approcher de plus près du Kid’s Garden, laissez moi vous présenter Educa Borras.

Fondée en 1894, cette société espagnole regroupe deux entités, Educa est une référence en termes de jeux éducatifs et de puzzles, et Borras, elle, en termes de magie, de jeux familiaux et de divertissement. Leurs produits sont commercialisés dans plus de 75 pays.

Après l’Espagne, où pratiquement tous les enfants connaissent cette marque, la France est le deuxième marché le plus important pour Educa Borras. 90% de leur production se fait localement dans la région de Barcelone avec des matières premières recyclable et respectueuses de l’environnement, c’est un gros plus, selon moi.
Soucieux de l’attente de leurs clients, Educa Borras innove et propose une large gamme de jeux pour tout âge : jeux bébés, jeux éducatifs, jeux de société, activités créatives, jeux scientifiques, puzzles, je suis sûr que vous y trouverez votre bonheur.

Revenons maintenant de plus près, au Kid’s Garden que nous avons reçu, il existe en trois variétés :

  • mon jardin : marguerite, zinias, cosmos
  • mon potager : tomates, laitue, roquette
  • mon potager : fraises, menthe et basilic, celui que nous avons reçu

Dans la boite, tout est fourni, ça, c’est génial, on a donc pu le faire aussitôt à la grande joie de Cassandre, les filles aiment beaucoup jardiner et s’occuper du potager avec moi, et là elles ont le leur, donc tout le monde dehors, même pas le temps de s’attacher les cheveux et hop on découvre le contenu :Potager

  • 3 jardinières en plastiques blanches et vertes
  • 3 pelles vertes en forme de feuille
  • 1 arrosoir vert
  • 2 litres de terreau
  • 3 sachets de graines
  • des étiquettes de différentes formes
  • le guide du jardinier

Nous avons donc commencé par monter la jardinière, juste à clipser les pieds très pratique et très facile, ces jardinières sont trop mignonnes et elles sont perforées dans le fond pour pouvoir évacuer le surplus d’eau.

Chacune de nous a une jardinière, et oui super cette activité en famille, nous suivons donc les instructions, on met 2 cm de terre dans notre jardinière, Tess s’est très bien débrouillée seule, Cassandre, je l’ai aidé un peu quand même.

PotagerEnsuite, à l’aide de la petite pelle, nous avons formé 3 trous pour y déposer les graines. Et la une mini bataille allait commencer, qui allait planter les fraises ???? Du coup pas de jaloux, c’est pour moi !!!!!! Tess a planté la menthe et Cassandre le basilic.

Plus qu’à recouvrir de terreau et voilà, elles se sont appliquées et elles ont adoré, on arrose avec notre petit arrosoir et là où je suis fan, c’est que nos petites pelles vont se trouver très utiles, il suffit de les placer sous la jardinière pour récupérer l’excédent d’eau, vous me direz ce n’est pas grave si l’eau coule et bien oui, mais pour ceux qui n’ont pas la chance d’être en maison et d’avoir un jardin, et bien, c’est possible d’avoir son petit bout de jardin sur le rebord de la fenêtre ou du balcon et de s’occuper d’arroser dans le salon ou la cuisine à l’abri du soleil sans en mettre partout.

Dernière étape poser nos étiquettes dans les jardinières pour identifier nos pousses. Au début, je me suis demandée pourquoi il y avait autant d’étiquettes, et bien, j’ai compris par la suite, à chaque arrosage, l’étiquette absorbait l’eau et devenait molle et marron, du coup, je les ai changé et attendais que la terre absorbe bien avant de les replanter.

Nous voilà donc à attendre patiemment nos premières pousses, pour le basilic, ce fut très rapide en 6 jours, on voyait les premiers petits bouts vert sortir, pour la menthe, il a fallu 3 semaines pour voir les premières pousses et les fraises ça vient seulement de pointer très timidement le bout de son nez.Potager

Mais les filles sont ravies de leurs plantations, elles surveillent, s’en occupent, me disent « Maman, il pleut, vite il faut les mettre à l’abri », on a eu quelques jours de très mauvais temps et j’ai dû les rentrer précipitamment, et la super je les ai empilées les unes sur les autres, pas besoin de faire des allers et retours et être trempée en une fois tout le monde était à l’abri.

Le guide du jardinier est très bien fait en plus de faire office d’instructions, il nous donne plein d’informations sur chaque graine semée, l’époque de plantation, la profondeur, l’exposition, l’arrosage, la récolte, mais aussi l’origine, les bénéfices pour la santé et la petite cerise sur le gâteau une recette.

Cette découverte a été très appréciée à la maison tant par les enfants que par moi, en effet, c’est un super moment en famille et très éducatif, les enfants découvrent l’origine de certains aliments, ils apprennent la patience et oui cela ne pousse pas en un claquement de doigts, et elles étaient responsables de leurs graines, les entretenir, les arroser, maintenant plus qu’à attendre pour la dégustation.

Je remercie Educa Borras et le Top des Testeuses pour leur confiance.

 

Potager

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferais un plaisir de vous répondre :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :